top of page
Rechercher

Comment l'hypnose a aidé Théo, 8 ans, à retrouver le sourire.

Voici ce qui est arrivé à Théo*, 8 ans :

Au retour des vacances, ses parents conduisaient lorsqu'ils ont été violemment percutés par une autre voiture en sortant de l'autoroute. Heureusement pas de blessés grave... Mais des séquelles psychologiques bien lourdes pour Théo : difficulté à dormir, agitation excessive, anxiété, sentiments d’insécurité permanents.

J'ai proposé à Théo 3 séances espacées de 15 jours entre elles.

Lors du premier rendez-vous, j'ai expliqué clairement à Théo ce qu'il allait vivre : le contexte, les consignes, l'environnement thérapeutique. Une fois cela clarifié, nous avons commencé le travail :

Séance 1 :

- Contacter sa partie «intérieure» : technique d'induction spéciale pour les enfants qui a permis à Théo d'établir un dialogue avec son inconscient "sa partie qui sait tout", afin d'obtenir plus facilement les informations manquantes pour avancer vers la guérison.

Séance 2 :

- Mentalisation et Visualisation : un exercice hypnotique basé sur l'imaginaire qui a permis à Théo de se "détacher" des pensées négatives et de les réduire à néant tout en les acceptant naturellement, et ce, toujours dans un univers propice à son état émotionnel et à son âge.

Séance 3 :

- Le conte thérapeutique ou "l'histoire qui guérit" : conte créé sur mesure pour Théo, afin qu'il puisse établir des liens internes et ainsi "archiver" l'événement dans un coffre à lui, sans pour autant l'oublier, mais bien protégé durablement des rayons nocifs de l'événement traumatique, retrouvant ainsi un état de sécurité et de calme.

Un mois plus tard, je recontacte toujours la famille par téléphone, et j'ai eu le plaisir d'apprendre que, grâce à cet accompagnement "sur mesure", Théo est arrivé rapidement à retrouver totalement son bien-être optimal à la suite de cette thérapie brève et douce, spécialement pour lui.

Une belle victoire !


0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page