top of page
Rechercher

Apprendre à lâcher prise...

Dans mon cabinet, je vois souvent des personnes très anxieuses à l'idée de faire face au changement. Cette peur se manifeste différemment chez les individus : certains évitent délibérément toute expérience susceptible de modifier la routine qu’ils ont mis longtemps à mettre en place, d'autres recherchent activement des occasions d'en sortir, mais bien que cela puisse sembler contradictoire, sont finalement aussi paralysés par la crainte du changement. Lorsque j'aborde ce sujet avec mes patients, je commence par identifier les raisons profondes derrière cette peur, puis nous travaillons ensemble pour trouver des stratagèmes permettant de sortir de ce carcan. Un excellent exemple est celui d’Anna : elle a commencé à développer des tocs compulsifs il y a quelques années suite à un choc émotionnel terrible. Afin de rassurer son esprit inquiet, elle a commencé à tout nettoyer dans sa maison de façon très exagérée et non maîtrisée. Ses enfants et son mari en ont souffert, ne trouvant pas d'issue autre pour Anna que de la laisser perdre son énergie et son temps dans sa compulsion du "propre". Elle m'a consultée pour chercher un remède contre sa rigidité mentale causée par cet état anxiogène. Nous avons entamé une thérapie axée principalement autour du concept «lâcher-prise» afin qu'elle puisse apprendre à accepter que, malgré son besoin constant de tout contrôler, certains faits ne peuvent être modifiés ni planifiés. Après plusieurs séances, elle a réussi petit à petit à adopter une attitude plus flexible face aux variations inattendues rencontrées au cours de sa journée. Ainsi, grâce a notre travail centré vers l'acceptation consciente et inconsciente du changement, Anna a vu ses comportements fondamentalement se transformer et a acquis une confiance significative envers ses habitudes, beaucoup plus flexibles. Toute la famille vit beaucoup plus détendue aujourd'hui et ce, grâce à l'audace d'Anna d'avoir poussé la porte de mon cabinet !


0 vue0 commentaire

Kommentare


bottom of page